Oct 192013
 

Si vous passez des heures chaque semaine  à chercher, sélectionner, traiter des informations sur Internet, il peut être intéressant de recourir aux extensions Firefox qui décupleront les fonctionnalités de ce puissant et très personnalisable navigateur. La sélection d’outils présentée ici vient de mon expérience personnelle et de la lecture de nombreuses recommandations d’extensions pour Firefox que vous pourrez retrouver sur mon portail Scoop-It.

– Si vous ne connaissez pas les extensions pour Firefox, vous pouvez suivre ce tutoriel vidéo.

 images

 

Des extensions utiles pour la recherche

 

Les mots-clefs de recherche 

Il ne s’agit pas d’une extension, mais d’une fonctionnalité utile si vous faites régulièrement des recherches  sur un même site, comme Youtube, ou un catalogue de bibliothèque. Il est possible de lui assigner un mot-clef – par exemple : yt pour Youtube. Il suffira ensuite d’écrire ce mot dans la barre d’adresse pour faire des recherches sur le site ou le moteur de votre choix. La procédure, assez simple, est expliquée ici.

 

Ajout de moteurs à la barre de recherche

Voici une autre procédure qui facilitera l’accès aux outils de recherche. Située à droite de la barre d’adresse, la barre de recherche  facilite l’accès à certains moteurs de recherche comme Google, Bing, Wikipedia. D’autres moteurs peuvent être ajoutés. La procédure est expliquée dans la documentation de Firefox.  Afin d’obtenir le même résultat, je préfère utiliser l’extension « Add to search bar »

 

Extension « Add to search bar » pour ajouter des moteurs à la barre de recherche

Avec l’extension « Add to search bar » il ne sera plus nécessaire d’ajouter de nouveaux moteurs à la barre de recherche en les cherchant sur le site de Firefox (voir ci-dessus)  en effet elle se chargera de rendre n’importe quel moteur ou formulaire de recherche accessible depuis la dite barre. Un tutoriel ici.

 

Extension Omnibar pour unifier barre d’adresse et barre de recherche

L’extension Omnibar n’est sans doute pas l’extension la plus indispensable parmi celles qui sont présentées sur cette page, mais elle peut plaire car elle permet d’unifier la barre d’adresse et la barre d’adresse en une seule barre comme c’est le cas sur le navigateur Chrome, afin de simplifier l’interface de Firefox.

 

Extension Shortcut Keys for Google Search pour filtrer les résultats de Google

Après une recherche, Google propose des filtres qui permettent, par exemple, de n’afficher que des résultats récents, par langue ou par pays. L’extension Shortcut Keys for Google Search propose d’y accéder rapidement à l’aide de raccourcis claviers. Ainsi, le raccourci ALT + M permettra de n’afficher que les résultats qui datent de moins d’un mois. Un tutoriel ici.

 

Extension Hide Unwanted Results : Google ne présentera plus ces sites que vous jugez indésirables

Si vous êtes fatigués de voir apparaître certains sites inutiles ou dangereux parmi les résultats proposés par le moteur de recherche, l’extension  Hide Unwanted Results vous plaira. Voici un tutoriel .

 
Extension Adblock plus pour ne plus voir nombre de publicités intempestives

Pour une navigation et une lecture plus fluide, Adblock plus bloquera de nombreuses publicités

 

Extension Hugo pour rechercher parmi les onglets ouverts

Quelle est l’utilité de cette extension Hugo qui permet d’effectuer une recherche parmi les onglets ouverts ? Vous pouvez ouvrir un lot de pages sur un même thème conservé parmi vos favoris, ou, après une recherche sur Google, ouvrir plusieurs pages de résultats, puis effectuer une recherche parmi ces résultats ouverts. Un tutoriel ici

 

Extension Resurrect page : accès aux anciennes versions des pages web

Plusieurs moteurs de recherche (don’t Google, Yahoo) ainsi que le site http://www.archive.org enregistrent des versions « en cache » des sites web, L’extension Resurrect page permet de retrouver d’anciennes versions des pages web, ce qui est utile quand une page a disparue, ou pour consulter les anciennes versions archivées. Il sera possible d’interroger d’un clic plusieurs caches. Plus d’explications ici.

 

Extension Flagfox  aide à identifier un site

L’extension Flagfox peut aider à identifier les responsables d’un site, en effet, elle affiche le drapeau du pays où est situé le serveur du site parcouru, et procure de multiples outils :  informations whois (qui a déposé le nom de domaine, responsabilité technique du site). Tutoriel ici.

 

Extension Bloody Vikings, pour protéger votre adresse mail

Pour accéder à des parties réservées de certains sites, pour utiliser des outils en ligne, votre adresse mail peut être demandée. De plus en plus d’outils, sites, demandent une inscription préalable et nécessitent votre mail. Afin de protéger votre adresse des spams, relances et de ne pas voir votre boîte aux lettres encombrée, il est possible d’utiliser des adresses mail temporaires, jetables, qui se mettront en lien avec votre adresse principale. L’extension Bloody Vikings facilite l’usage, en un clic, de ces adresses jetables. Voici un tutoriel.

 

Surveiller, veiller

 

Des extensions pour suivre les informations diffusées par flux RSS

 Les flux RSS permettent de recevoir de façon continue des informations spécialisées comme les actualités d’un site ou d’une organisation, des communiqués de presse, le sommaire d’une revue. Sur ce même blog un billet présente deux extensions qui aident à les gérer. L’une est indispensable : RSS Icon, une fois installée, une alerte visuelle apparaitra dans la barre d’adresse pour signaler la présence d’un flux RSS sur la page affichée dans le navigateur . L’autre, Sage, extension qui gére et lit les flux RSS simplement présente un intérêt limité car il n’est pas optimal pour lire ou gérer plus de vingt flux.
Un autre lecteur de flux, Bamboo Reader dispose de fonctionnalités de lecture et de gestion plus intéressantes. L’interface de Newsfox est moins ergonomique mais bénéficie de fonctionnalités plus puissante, notamment de filtrage et de recherche. Un tutoriel peut être consulté ici.

 

Update Scanner : mise en surveillance d’une page

Vous souhaitez être averti lorsqu’une page va être mise à jour ? Update Scanner remplit très bien ce rôle. Il comparera aussi l’ancienne page à la nouvelle, mettant les différences en surbrillance. Voici un tutoriel qui permet de le prendre en main.

 

Lire, analyser, traiter, partager l’information

 

Extension Scrapbook : le couteau suisse de la capture web

L’extension Scrapbook permet de capturer rapidement des pages web, images, textes, fichiers pdf, les classer, les annoter.  Un tutoriel vidéo ici.

 

Linkchecker vérifie les liens présents sur une page web

Les liens présents sur les pages qui vous intéressent sont souvent précieux et permettent de découvrir de nouveaux sites ressources. Mais sont-ils encore valides, surtout si la page consultée paraît un peu ancienne ? L’extension Linkchecker se chargera de vérifier les dits liens et fournira un rapport signalant les liens morts. Un tutoriel ici.

 

L’extension Clearforest Gnosis extrait et ordonne des informations signifiantes

Outil d’analyse sémantique, l’extension Clearforest Gnosis extrait des informations qu’il juge signifiantes d’une page web consultée, en particulier les compagnies, les lieux, les personnes, et parvient à les classer. Un tutoriel ici (l’extension fonctionnera aussi sur des pages en français, contrairement à ce qui est écrit dans la conclusion)

 

L’extension Print pages to pdf convertit une page ou plusieurs au format pdf

Pour conserver au mieux une page web, pour facilement la transmettre, il est pratique de la convertir au format pdf. L’extension Print pages to pdf présente l’avantage de pouvoir convertir une page web ou plusieurs onglets ouverts à ce format. Elle peut être utilisée de concert avec Scrapbook, avec lequel vous pouvez ôter les éléments indésirables avant la conversion. Voici un tutoriel vidéo.

 

Extension Fireshot : capture d’écran, édition et partage immédiat de l’image

L’extension Fireshot permet de capturer une zone ou toute une page au format image, puis de l’éditer, la mettre en ligne ou la convertir au format PDF. C’est utile pour capturer et convertir une page web difficile à enregistrer : avec la capture d’écran, vous êtes sûr d’obtenir un résutat. Voici un tutoriel vidéo.

 

Lecture à l’écran sans distractions : extension Evernote Clearly, ou Tranquility, ou le bookmarklet Readability

Lisant une page web, vous vous dites qu’il serait bien plus reposant de pouvoir isoler le texte à lire des bandeaux, cadres, menus afin de pouvoir mieux vous consacrer à votre lecture : alors les dispositifs de lecture à l’écran sans distraction vous conviendront.
L’extension Evernote Clearly : outre la lecture facilitée à l’écran, elle permet d’adapter la mise en page à la lecture et de surligner les passages jugés importants.
L’extension Tranquility se contente de faire le travail de nettoyage des éléments indésirables, son utilisation est très simple.
Le bookmarklet Readability à installer dans la barre personnelle (voir cette page qui explique l’installation des  bookmarklets) offre aussi un mode de lecture facilité et permet de régler l’affichage des caractères, la mise en page, et de partager l’article par mail ou sur les réseaux sociaux, ainsi que de convertir la page à un format lisible (epub) par les liseuses

Jan 012013
 

Mise à jour du 26/02/2016 : Google Reader signalé plus bas comme lecteur de flux RSS performant n’existe plus. Parmi ses remplaçants, vous pouvez vous orienter vers QuiteRSS, voir cet article de mon blog à son sujet.

Vos besoins en information sont permanents, vous souhaitez ne recevoir que ce qui vous intéresse ? Les flux RSS permettent de recevoir de façon continue des informations spécialisées comme les actualités d’un site ou d’une organisation, des communiqués de presse, le sommaire d’une revue.

Pour qu’ils puissent apporter un réel gain, ce tutoriel concernera autant le répérage et la sélection des flux que leur gestion. Plus qu’à des professionnels de la veille, il est destiné à des personnes qui débutent en matière de flux RSS

Les logiciels utilisés se nomment « agrégateurs RSS » : ils permettent de réunir en un seul lieu les flux. Le navigateur Firefox sera utilisé, avec ses extensions. Il s’agit d’une solution disponible et abordable immédiatement, qui conviendra tant que l’on aura pas plus de quelques dizaines de flux à gérer (ce qui est déjà beaucoup). Un prochain tutoriel concernera une solution plus puissante et complexe, Google Reader.

 

Complémentaire du billet, la vidéo comporte des démonstrations

 

1/ Qu’est-ce qu’un flux RSS, en quoi c’est utile ? Comment sélectionner ses flux ?

C’est un fichier (dit fichier RSS) qui, reconnu par le logiciel agrégateur, générera un flux d’informations lisible et constamment à jour avec le site sur lequel il se situe. Ainsi, le flux RSS présent sur le site www.francoismagnan.info permet de suivre ses mises à jour.

Comment trouver les flux importants ? Je vous conseille de lister les sites Internet qui vous semblent pertinents dans votre secteur d’activité. Il peut s’agir de sites d’entreprises, d’institutions, de personnalités, de revues, des sites de bibliothèques, de centres de recherche. S’il s’agit de blogs, ils contiendront des flux RSS, s’il s’agit de sites, ils peuvent ou non en comporter : nous verrons comment les détecter.

Après avoir suivi ce tutoriel, testez les flux RSS de ces différentes sources : contrairement à ce qui se passe pour une lettre d’information l’abonnement à un flux RSS est aussi simple que le désabonnement, si vous vous apercevez qu’un flux RSS n’est au final pas intéressant, il suffira d’un clic pour le supprimer.

 

2/ Utiliser les flux RSS sur Firefox, sans installer d’extension.

Il s’agit d’une solution simple et limitée qui peut servir pour découvrir les flux RSS et en suivre quelques uns.

Apprenons d’abord à repérer visuellement la présence d’un flux RSS sur un site.

1

Il est souvent signalé par une icône orange

2

3

Il peut être indiqué en toutes lettres : flux ou fil RSS. A la place de RSS, cela peut être XML, ATOM. Il s’agit de codages similaires, sans différences pour l’usager.

 

4

Passons à un exemple concret sur le site d’une revue : http://geomorphologie.revues.org/. Deux flux sont présents dès la première page. Clic sur le fil des numéros, pour être averti des nouveaux sommaires.

 

5

 

Firefox propose l’abonnement au flux sélectionné via son outil « Marque-pages dynamiques ».

 

6

Il faut confirmer l’emplacement : « barre personnelle ». Cette barre doit être visible, autrement faites la apparaître par le menu « affichage », puis « barres d’outils ».

7

Le flux est maintenant disposé dans la barre personnelle du navigateur, qui sert à mettre en valeur les favoris et les flux RSS/marque-pages dynamiques.

En passant la souris sur le flux (voir l’illustration) des liens vers les sommaires des différents numéros apparaissent. L’icône du lien est orange si la page n’a pas été consultée, grise si elle a été consultée.

Ce premier outil est minimal. Ainsi, qu’ils aient été consultés ou non, les 5 flux présents sur l’illustration apparaitront de la même façon. D’autre part, les flux, au-delà de dix deviendront difficilement visibles sur la largeur de la barre.

 

Exercices : récupérer un flux RSS de votre choix depuis le site http://www.service-public.fr/ un autre sur le site : http://www.lemonde.fr (notez que sur la première page de ces deux sites l’indication du flux RSS redirige vers une page qui les contient). Récupérer sur http://geomorphologie.revues.org/ le fil des numéros.

 

3/ Grâce à une extension RSS Icon, une alerte visuelle apparaît si un flux est présent sur la page

https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/rss-icon/

Je vous conseille de l’utiliser, peu importe l’agrégateur RSS que vous adopterez. En effet, lorsque vous serez sur un site, cette extension vous permettra de remarquer facilement la présence d’un flux.

8

Voici un exemple de site sur lequel cette icône de signalement est très utile : celui de l’Unesco : http://www.unesco.org/ le flux RSS est ardu à trouver sur la page d’accueil, RSS Icon le détecte automatiquement et le signale dans la barre d’adresse sous la forme d’une icône orange (voir illustration plus haut. Pour vous abonner, il suffit de cliquer sur cette même icône orange pour passer à l’étape déjà vue plus haut, la proposition d’abonnement.

 

4/ Sage : lecteur performant et simple des flux RSS sous Firefox.

https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/sage/

Simple d’utilisation, Sage est un agrégateur RSS bien plus performant que les marque-pages dynamiques de Firefox. Il est possible d’y classer les flux, de les lire dans un dispositif particulier, de les exporter vers un autre outil, ou pour sauvegarde. C’est un très bon outil pour qui surveille moins d’une quarantaine de flux RSS, au delà il ne conviendra plus, contrairement à un agrégateur comme Google Reader qui permet de paramétrer une lecture plus sélective.

9

Sage pour Firefox apparaît soit par le menu « outils » puis Sage, soit grâce à une icône en forme de feuille située à gauche de la barre d’adresse.

10

 

Sage se présente sous la forme d’un panneau latéral. Après installation, des flux sont déjà présents.

1 icônes pour : mettre à jour les flux, les« capturer ».

2 la liste des flux présents dans Sage.

3 Comme j’ai cliqué sur le flux Sports News headline, le navigateur permet d’accéder à l’ensemble des informations du flux (textes et images) avec une mise en forme facilitant la lecture.

4 Je ne me sers pas de ce quatrième panneau, qui permet d’accéder aux informations unes par unes, c’est-à-dire page web par page web, mais dans leur mise en forme initiale : c’est, à mon goût, un accès plus lent aux informations et une lecture moins facile, mais vous pouvez tester et avoir un autre avis.

Il est temps de remplacer les flux présents par nos propres flux. Pour les supprimer, clic droit, puis choisir l’option supprimer.

11

Rendez-vous sur la page http://www.lemonde.fr/rss/ et clic sur la loupe de Sage qui permet de « capturer » les flux RSS présents sur la page. (Note sur Sage, il est préférable de servir de cette icône « loupe »pour réaliser la capture. En ce cas, l’autre icône : RSS ICON, présente dans la barre d’adresse, sert uniquement au repérage.)

12_0

Plusieurs flux sont détectés automatiquement.

1/ Sélectionnez celui qui vous intéresse ( j’ai choisi le flux Economie)

2/ clic sur ajouter le fil

13

Découvrons l’autre icône qui sera très utile dans une optique de veille. Clic sur l’icône en forme de double-flèche

 

14

Les flux mis à jour depuis votre dernière visite (du point de vue de l’outil, ceux qui contiennent des informations non accédées en lecture) apparaissent alors en gras.

C’est très utile car parmi vos flux qui peuvent être nombreux vous saurez diriger votre lecture vers les seules nouveautés.

Vous pouvez aussi classer les flux dans des dossiers, c’est pratique si vous en avez beaucoup – plus de vingt -à gérer. Pour cela, clic droit sur la liste des flux, choisir l’option nouveau dossier.

Les flux peuvent être importés ou exportés, par le menu option, puis import export. Un fichier dit OPML (c’est le nom du standard) est alors produit. Cela peut servir pour faire passer les flux vers un autre agrégateur, ou pour les sauvegarder.

Comme exercice, vous pouvez intégrer dans Sage les flux préalablement disposés dans les marque-pages dynamiques.

Sage est un très bon outil, mais vous paraîtra limité si vous suivez plus de quarante flux (ce qui est déjà beaucoup). Sur ce site, un prochain tutoriel portera sur Google Reader et abordera le transfert des flux RSS via un fichier OPML de Sage à cet agrégateur.

Jan 012013
 

 

 

Vous vous servez sans doute régulièrement du navigateur : ce logiciel encore méconnu il y a quinze ans est aujourd’hui indispensable au travailleur du savoir qui l’utilise pour s’informer, travailler, écrire.

Sur le navigateur, couramment, vous lisez, enregistrez, imprimez des pages ; vous copiez du texte pour le coller dans un autre document. Toutes ces opérations peuvent être optimisées grâce à une sélection d’extensions (ou modules) pour le navigateur Firefox que je vous invite à découvrir grâce à des descriptions et des vidéos de démonstration. Cette sélection nécessairement subjective ne prétend pas être parfaite mais elle se fonde sur des solutions que j’utilise à ce jour – presque – au quotidien : des extensions qui améliorent le confort de lecture, d’autres qui servent à capturer, prendre des notes ou encore traiter l’information.

 

Cette vidéo explique comment trouver, installer, gérer les modules Firefox

 

 

1/ Des extensions pour un meilleur confort de lecture

 

Split Panel : comparer, voir deux pages simultanément

Temps de prise en main : 5 minutes

Split Panel partage l’écran afin de permettre la consultation de deux pages Web côte à côte. Cette extension – d’autant plus utile que vous disposez d’un grand écran – servira pour comparer deux textes et pour l’écriture si l’une des fenêtres affiche un webmail comme Gmail ou un traitement de texte en ligne comme Google Doc.

https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/split-pannel/

 

 

 

Instapaper Text, Evernote Clearly : lecture à l’écran épurée, sans distractions

Instapaper (le service) temps de prise en main : 10 minutes
Instapaper Text ou Evernote Clearly temps de prise en main : 5 minutes

Ces deux extensions peuvent servir tous les jours. Elles nettoient les pages web en éliminant les fioritures : bordures, cadres, publicités inutiles, pour ne retenir que l’essentiel : le contenu texte et image.
Certaines extensions sont liées à des services en ligne, sur lesquels vous enregistrez les pages « nettoyées », afin de les lire ultérieurement sur le navigateur ou sur une tablette : c’est le cas du service Instapaper.
J’utilise un dispositif plus léger, Instapaper Text. Sans enregistrer la page, elle l’affiche, immédiatement nettoyée. Evernote Clearly est une extension équivalente. En de rares cas, il arrive qu’une des deux extensions affiche un meilleur rendu que l’autre.

Instapaper Text : http://www.instapaper.com/text
Evernote Clearly : https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/clearly/

 

Print pages to pdf : combiner tout ce qui est ouvert dans le navigateur dans un seul fichier PDF

Temps de prise en main : 2 minutes

Une extension qui peut vite s’avérer indispensable : elle convertit une page au format PDF, ou combinera en un seul fichier PDF tout ce qui est ouvert dans le navigateur. Ainsi, vous pouvez afficher dans le navigateur tous les articles ou pages web qu’il vous faut lire avec attention, éventuellement épurer les pages grâce à Instapaper Text, puis tout réunir en un seul PDF qui pourra être transmis vers une tablette pour une confortable séance de lecture.

https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/print-pages-to-pdf/?src=api

 

 

2/ Des extensions pour capturer, prendre des notes, traiter l’information

 

Scrapbook : capture, gère les documents et les informations

Temps de prise en main : 15 minutes

Vous désirez prendre des notes, capturer rapidement du texte, des images, des pages web, classer tout cela dans des dossiers de travail directement dans le navigateur : Scrapbook est alors fait pour vous. Personnellement, je m’en sers tous les jours comme d’une bibliothèque de travail, pour des projets pour lesquels il est nécessaire d’avoir recours à de la documentation sur le web.

https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/scrapbook

 

Zotero : capture et gestion des références bibliographiques pour un travail érudit

Temps de prise en main : de 30 minutes à plusieurs heures

Des fonctionnalités similaires à celles de Scrapbook, mais le logiciel, plus complexe, est destiné à un public d’ étudiants, chercheurs, rédacteurs d’études et de rapports. Zotero capture et gère les pages web ou les fichiers PDF, capturera des références bibliographiques sur des catalogues de bibliothèques et les insérera dans un traitement de texte,.

https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/zotero/?src=search

 

 

Fireshot : capture d’écran, édition et partage immédiat de l’image

Temps de prise en main : 15 minutes

Fireshot permet de capturer une zone ou toute une page au format image, puis d’éditer l’image, la mettre en ligne ou la convertir au format PDF, cela pour une grande richesse d’usages : réalisation d’images pour tutoriels avec mise en ligne rapide, capture et conversion PDF d’une page web difficile à enregistrer, etc.

Fireshot est disponible en version gratuite – amplement suffisante – ou payante.
https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/fireshot/

Jan 012013
 

 

Scrapbook ou le couteau suisse de la capture web – et de la gestion des informations, c’est une extension gratuite pour le navigateur Firefox qui permet de capturer rapidement des pages web, du texte, des fichiers présents sur l’ordinateur comme des pdf.  Il sera aussi possible d’annoter les pages web capturées, de créer des notes texte : bref, un logiciel très riche en fonctionnalités.

Une fois installé sur Firefox, un menu Scrapbook apparaît qui permet d’afficher le panneau latéral Scrapbook dans lequel seront affichés les captures, fichiers, notes qui peuvent être classés par dossiers.

Pour faire des captures, vous pouvez soit passer par le menu scrapbook, soit – et c’est plus rapide, faire glisser les éléments directement dans le panneau. Il sera alors possible de capturer des pages web, du texte sur une page web. Pour faire apparaître Scrapbook, soit clic sur une icône qui doit apparaître dans la barre  du navigateur, soit passer par le menu Scrapbook puis afficher dans le panneau latéral. Afin de correctement citer la source d’une information, vous pourrez toujours retrouver l’origine d’une capture (en faisant un clic droit sur l’élément capturé, ouvrir l’URL de la source).

Un éditeur de note permettra de rédiger ses idées, il sera aussi possible d’éditer des pages html capturées. En ce qui concerne la gestion et la mise en forme des informations, un assistant de combinaison permet de réunir plusieurs documents (images, notes, pages html) en un seul.