Jan 152015
 

Complémentaire de ce billet de blog, cette vidéo comporte des démonstrations :

Note : je vous propose des cours particuliers à distance sûrs et efficaces pour maîtriser Scrivener, voir cette page.

Présentation des deux modes de visualisation, comment on y accède


La première icône affiche le document
La deuxième icône affiche le tableau d’affichage
La troisième icône affiche le plan ou organisateur

En un clic, on passe d’un mode d’affichage qui permet d’écrire (le mode « affichage du document » ou éditeur) à deux autres modes de visualisation : tableau d’affichage et plan ou organisateur, qui ne montrent plus vos écrits mais des informations sur ces écrits, ce qui facilite la prise de décision.

On accède à ces deux modes d’affichage soit à l’aide du menu afficher soit par des icônes dédiées de la barre d’outil (voir l’illustration ci-dessus).

Le mode « tableau d’affichage »


Ce mode d’affichage est adapté pour prendre des décisions sur un chapitre, ou une section particulière de votre oeuvre. Pour une bonne utilisation, il faut partir soit d’un dossier, soit d’une sélection de textes.


Les « cartes » qui apparaissent affichent le titre des textes, ainsi que des résumés (qu’il faut remplir) : cela permet d’accéder à une vision d’ensemble sur un chapitre et de mener une réflexion sur vos écrits. Concrètement il sera possible :
– de modifier l’ordre des documents ou le titre
– de modifier un résumé
– d’ajouter un nouveau document
Si vous préférez le papier, vous pouvez imprimer le tableau d’affichage.

Le mode « plan » ou « organisateur »


Contrairement au mode « tableau d’affichage » utile pour une sélection d’éléments ou un chapitre, le mode « plan » ou « organisateur » permet de visualiser et donc de prendre des décisions sur un nombre plus important d’éléments.
Vous verrez des données liées à chaque élément : titre, résumé, nombre de mots, et bien d’autres possibilités.
La liste est personnalisable, pour cela passez par le menu : Afficher/Colonnes de l’organisateur.
Ce mode de visualisation permettra de modifier rapidement les données (titre, résumé, etc.) mais aussi de suivre l’avancée de votre projet, par exemple en vérifiant le nombre de mots ou de caractères présent pour chaque texte.
Il est possible de déplacer des éléments, en les faisant glisser vers la destination souhaitée.
Si vous disposez de la version Macintosh, vous pouvez faire un tri par colonne, pour faire apparaître par exemple les derniers éléments modifiés, ou encore faire une impression des données qui apparaissent en mode plan, ces fonctionnalités seront présentes bientôt aussi dans la version Windows.

Voici la liste des articles de cette série destinée à ceux qui veulent découvrir et pratiquer Scrivener et bénéficier d’un tour d’horizon sur ses fonctionnalités et ses usages.

1/6 Présentation du logiciel, l’interface, projets et modèles
2/6  Travailler avec le classeur, structurer son projet d’écriture
3/6 Visualisations et aide à la décision : modes « tableau d’affichage » et « plan »
4/6 Les métadonnées : classer et répertorier écrits et documentation
5/6 Notes et commentaires : commenter et annoter ses écrits
6/6 La compilation : produire le document final

  One Response to “Découvrir Scrivener le traitement de texte des auteurs 3/6 : visualisations et aide à la décision, modes « tableau d’affichage » et « plan »”

  1. […] projets et modèles 2/6  Travailler avec le classeur, structurer son projet d’écriture 3/6 Visualisations et aide à la décision : modes « tableau d’affichage » e… 4/6 Les métadonnées : classer et répertorier écrits et documentation 5/6 Notes et commentaires […]

Laisser un commentaire