Avr 032018
 

L’objectif de ce tutoriel est de vous permettre de faire des cartes mentales ( ou Mind Map) à l’aide du logiciel Xmind. Il est divisé en trois articles, le premier, ici, présente la méthode des cartes mentales ( ou Mind Mapping), les spécificités du logiciel Xmind et son interface. Le deuxième, accessible à cette adresse, vous guidera dans la réalisation d’une carte avec Xmind. Le troisième, accessible ici, vous permettra d’enrichir la carte, et vous proposera des idées pour réaliser les vôtres.

Qu’est-ce que la méthode des cartes mentales ?

La méthode des cartes mentales (ou Mind Mapping) a été élaborée par le psychologue Tony Buzan durant les années 70. Il s’agit de représenter vos idées sous une forme visuelle, associant le dessin et l’écriture, ce qui permet d’accéder à une pensée mobilisant et stimulant la créativité comme la rationalité. Le thème de la carte est placé au centre, de là irradient les idées principales puis secondaires ; des images ou icônes viendront ajouter du sens.
Pour faire une carte mentale, il n’est pas nécessaire d’avoir un logiciel dédié, vous pouvez les réaliser à la main, sur une feuille de papier (Voir cet article : http://www.francoismagnan.info/?p=1234 ).
A l’aide d’un ordinateur, le principe est le même, la réalisation différente : aux possibilités initiales de la carte mentale s’ajoutent celles induites par les fonctionnalités de l’outil informatique : des liens peuvent mener aux ressources, une apparence soignée peut aisément être obtenue. (Voir cet article : http://www.francoismagnan.info/?p=1268 )

A quoi servent les cartes mentales ?

Tout cela est bien beau me direz-vous, mais, concrètement, à quoi cela sert au quotidien de faire des cartes mentales ? Cette représentation des idées qui utilise autant l’écrit que l’image peut connaître de nombreuses applications en entreprise (par exemple aider à représenter les besoins, les tâches, dans le cadre d’une gestion de projet), dans les études, comme dans la vie personnelle (représenter les tâches, aider à la rédaction ou à la mémorisation, prendre des notes).
Voici quelques usages courants :
– Vous devez écrire un texte : une dissertation, une lettre de candidature, un document destiné à une administration : la carte mentale vous aidera à trouver des idées, à les articuler jusqu’à obtenir un plan détaillé.
– Vous devez organiser votre journée : la carte mentale aidera à élaborer votre liste de tâche, puis à suivre leur accomplissement.
– Vous devez lire un livre pour vos études ou votre travail : la carte mentale vous aidera à gérer vos notes de lecture.
Cette liste est bien sûr non exhaustive, vous découvrirez de nombreux autres usages possibles lors de votre apprentissage.

Particularités de Xmind : Visual Mapping

La pratique des cartes mentales veut que l’on place le thème au centre et que les idées suivantes soient disposées vers l’extérieur.

1

Voici, plus haut, un exemple de carte mentale qui respecte ces préceptes, le tutoriel qui suit détaillera sa réalisation.

  2Xmind permet de faire des cartes avec d’autres dispositions : sa bibliothèque de structures permettra de représenter au mieux vos idées, ainsi l’image plus haut représente une chronologie, pour présenter, par exemple, une évolution dans le temps. D’autres dispositions sont disponibles, comme des organigrammes, des tableaux, des arbres. Cette possibilité de recourir à de multiples formes sur une carte se nomme le «Visual Mapping».

 

 3

Vous pouvez accéder via le menu Fichier, puis Nouveau, à ces différentes structures.

A moins que vous ne demandiez une structure de carte particulière, Xmind proposera une carte mentale classique, où tous les sujets vont rayonner à partir du centre. C’est avec ce type de carte que je vous propose de prendre en main l’outil.

Trouver et installer XMind

Je vous propose de récupérer le logiciel Xmind sur le site : http://www.xmind.net. Le site est en anglais, mais le logiciel sera en version française après son installation. Disponible en version Windows, Mac, Linux, iI est gratuit, seules certaines de ses fonctions avancées sont réservées aux acheteurs de la version payante (115 €). Nous nous servirons ici de la version gratuite, largement suffisante pour pratiquer le mindmapping.

 

4

L’éditeur du logiciel met en avant les versions payantes du logiciel. Pour récupérer sa version gratuite, cliquez en haut de la page d’accueil sur Xmind 8 PRO.

 

5

Puis cliquez sur Download pour récupérer le fichier du logiciel. Un double clic sur ce fichier lancera la procédure d’installation.

Présentation de l’interface de Xmind

6

L’interface de Xmind apparaîtra à l’ouverture du logiciel,  cliquez au centre sur Nouvelle Carte Vierge afin que les commandes soient actives.

 

7

Les icônes en haut (1) regroupent les commandes essentielles, je ne vais pas les détailler ici, car je vais par la suite vous guider de façon précise pour la prise en main. Vous pouvez passer lentement le curseur de la souris sur chacune d’entre elle afin de faire apparaître son nom. D’autres icônes apparaissent sur le côté droit de l’interface (2). Chacune fait apparaître une série de commandes, regroupées par thèmes. Cette organisation se révélera très pratique à l’usage.

 

8

Voici le détail de ces commandes :

  1. Plan : une carte mentale, c’est aussi une hiérarchie de sujets. Ici un «mode plan» apparaîtra, affichant clairement la hiérarchie de la carte.
  2. Format : fait apparaître les commandes de formatage.
  3. Image : ne fonctionne qu’en version payante. C’est la possibilité d’ajouter rapidement des images «clip art» depuis une bibliothèque d’images.
  4. Marqueurs : des icônes pour qualifier les sujets. Je donnerai plusieurs exemples dans ce tutoriel.
  5. Thèmes : permet de travailler et modifier rapidement le graphisme de la carte
  6. Notes : pour ajouter des notes texte aux sujets de la carte.
  7. Commentaires : utile en cas de collaboration sur une carte, chacun pourra ajouter un commentaire.
  8. Info Tâches : ne fonctionne qu’en version payante. La possibilité d’ajouter des informations précises pour qualifier les tâches, comme des dates d’échéance, l’attribution de personnes ressources, etc.
Créer un dossier

En premier lieu, je vous conseille de créer un dossier qui contiendra votre carte, et les fichiers attachés à la carte. Ce n’est pas une obligation, cependant, si comme lors de cet exercice vous associez un fichier à la carte, cette organisation vous permettra de déplacer ou sauvegarder plus facilement l’ensemble.

 Trouver des images d’illustrations

Ajouter une image à une carte mentale peut vous inspirer et aider au repérage de l’information. A titre personnel, j’ajoute des images d’illustration lorsque je passe un certain temps sur une même carte, ou pour qualifier l’information – imaginons, par exemple, une carte servant à comparer des pays européens : des drapeaux nationaux permettront de mieux les repérer.
S’il s’agit de préparer un courrier, une liste de tâche du jour, je préfère m’en passer.
Vous pourrez trouver des images libres de droit, qui permettront de diffuser vos cartes sans enfreindre les droits d’auteurs.

 

9

Sur le moteur de recherche Google images après une recherche par mot-clef, il suffit de sélectionner le menu Outils (1) puis Droits d’usage (2)

 

10

Dans le menu qui apparaît, sélectionnez «Réutilisation autorisée»

 

11

Les images qui s’affichent sont libres de droit, mais il convient d’en préciser l’auteur et la source si vous désirez les exposer auprès du public. Ces mentions peuvent figurer en légende d’une carte sur Xmind.
Je vous propose de trouver une image pouvant illustrer la ville de New-York, si possible libre de droits, et de la placer dans le dossier que vous avez déjà créé.

Créer et enregistrer la carte

12

A moins que ce ne soit déjà fait, cliquez sur  Nouvelle Carte Vierge qui apparaît au centre pour – vous l’aurez deviné – créer une nouvelle carte.

 

13

Au centre apparaît un rectangle bleu intitulé Sujet central. Faites un double-clic sur ce rectangle afin d’écrire le nom de la carte : Voyage à New York.

 

14

La carte est maintenant bien nommée, il est temps de l’enregistrer.

 

15

Pour cela, cliquez sur la deuxième icône en haut, à gauche. Enregistrez la carte dans le dossier que vous avez créé précédemment.

L’article suivant est accessible à cette adresse.

Laisser un commentaire