Jan 232017
 

Document Cyborg est un outil en ligne gratuit qui convertit les pages web vers des formats de fichiers PDF, EPUB, Word, pour lecture, impression ou édition.

NewImage  Il existe des outils simples qui, sans publicité excessive, s’avèrent indispensables à nos usages : le marteau ou le tournevis font ainsi partie de l’ordinaire du bricoleur. Comme eux, l’outil gratuit et en ligne Document Cyborg a une fonction unique : il ne fait qu’une seule chose, convertir les pages web, mais il le fait bien. Je l’ai découvert il y a quelques mois et je l’utilise désormais régulièrement, lorsque je trouve une page web que je souhaite lire attentivement, ou utiliser dans la cadre de mon travail. 

NewImage

Son utilisation est très simple : il suffit de lui indiquer l’adresse de la page web à convertir (1) puis de sélectionner le format de fichier que l’on souhaite télécharger (2)

Convertir des pages web au format PDF : pour imprimer, lire

Il est parfois difficile d’imprimer correctement une page web, ce que permettra la conversion au format PDF proposée par l’outil. En effet, seule la partie de la page web qui importe au lecteur est récupérée : les publicités, cadres et bandeaux divers ne seront pas pris en compte (en contrepartie de cet avantage, Document Cyborg aura du mal à traiter certaine pages dont la structure est complexe, cependant il donne de bons résultats avec les sites de presse, les blogs, les revues en ligne.)

NewImage

En illustration, voici une page de mon blog convertie au format PDF par Document Cyborg : l’article central, utile pour la lecture, a été pris en compte. Il ne reste plus qu’à lancer l’impression pour obtenir une version papier épurée de l’article à lire.

Convertir des pages web au format EPUB : idéal pour la lecture sur écran

Le format PDF est utile pour conserver une page web ou pour l’imprimer ; s’il ne s’agit que de lecture en version numérique, le format EPUB sera plus utile.

Screenshot 2017 01 23 12 46 01

Voici le même article au format EPUB, prêt à être lu sur un smartphone (avec, par exemple, l’app gratuite Aldiko Book Reader). Ce format de fichier destiné aux liseuses ou aux applications de lectures pour tablettes et smartphone, ordinateurs, s’adapte à l’écran du lecteur, ce dernier peut alors régler la taille de la police ou la couleur de l’écran selon ses goûts.

Convertir des pages web au format traitement de texte : idéal pour le travail d’études

La conversion vers un format propre au traitement de texte (Word, ODT, RTF) permettra de récupérer les informations d’une page web afin de les traiter dans un logiciel de traitement de texte. Cet usage doit se faire, bien sûr, en respectant le droit d’auteur : il peut néanmoins être utile de convertir une page web en document Word afin, par exemple, d’y ajouter ses commentaires lors d’un travail d’études.

Récupérer les images ou vidéos présentes sur une page web avec « Image Cyborg » et « Video Cyborg »

Pasted Graphic 3

Document Cyborg propose deux autres services : Image Cyborg pour télécharger toutes les images présentes sur une page web et Video Cyborg pour récupérer les vidéos : il sera ainsi possible de récupérer une vidéo chargée sur Youtube, pour, par exemple, voir une conférence ou une émission hors connexion, sur un ordinateur ou un smartphone.

En conclusion

D’autres services gratuits proposent les mêmes services, cependant aucun d’entre eux, à ma connaissance, n’en proposent autant regroupés sur une seule page, utilisables directement, intuitivement, sans recueillir de données sur ses visiteurs : les responsables de Document Cyborg veulent ainsi respecter la vie privée de leurs utilisateurs. Souhaitons que ce site, apparu récemment, n’affichant pas de publicités, garde ses caractéristiques encore longtemps.

Pour accéder à Document Cyborg : https://documentcyborg.com/

Deux autres articles en ligne évoquent cet outil :

Sur le blog « le coutelas de Ticeman » :  http://www.ticeman.fr/lecoutelas/?p=3866

Sur le blog « les Outils Tice » : https://outilstice.com/2016/10/documentcyborg-transformer-une-page-web-en-un-document/

Sep 042015
 

Résumé : un petit outil ajouté au navigateur va permettre de gagner du temps à chaque opération de copier/coller, en copiant automatiquement dans le presse-papier ce qui est sélectionné dans la page web…les quelques secondes de temps gagnées à chaque opération de copier/coller vous paraîtront précieuses.

Sur des sujets professionnels ou de loisirs, nous sommes nombreux à choisir de nous documenter sur le web, et pour conserver, communiquer à autrui des passages importants, la procédure du copier/coller de texte est courante.

Cela se passe en trois étapes :

  • 1/ sélectionner le texte
  • 2/ copier la sélection
  • 3/ coller la sélection dans un document, texte ou mail.

Nous allons pouvoir nous passer de l’étape 2.

En effet, un petit outil ajouté au navigateur va permettre de gagner du temps à chaque opération de copier/coller, en copiant automatiquement dans le presse-papier ce qui est sélectionné dans la page web

Cet outil simple qui fait le travail et se laisse oublier, sans fonctionnalités superflues s’appelle Copy On Select. Il est disponible sur le catalogue des extensions Firefox (son équivalent sur Chrome, Auto-copy, est décrit plus bas) à l’adresse :

https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/copy-on-select/?src=api

Il s’installe comme toutes les extensions Firefox, cliquez sur « Add to Firefox », accepter l’installation, puis redémarrer

extension copier

 

Après l’installation, plus besoin de copier par le menu du navigateur ou par le raccourci-clavier Ctrl+C (ou Cmd+C sur Mac) la copie est automatique après la sélection.

Il faudra bien sûr, si c’est pour un travail d’étude, penser à retenir en plus l’adresse web de provenance, et l’auteur, Et peut-être recourir à des utilitaires plus puissants, comme Scrapbook pour Firefox, un utilitaire de capture qui sera capable de retenir automatiquement l’adresse d’origine (voir cette vidéo) ou, si vous êtes étudiant, Zotero qui gère les références bibliographiques (voir cette vidéo)

Copy-on-select est l’extension du navigateur que j’utilise le plus, justement parce qu’elle est simple et se laisse oublier, tout en permettant de gagner du temps précieux lors d’opérations courantes et répétitives.

Et sur Chrome : l’extension Auto-copy.

Si vous êtes un adepte du navigateur Chrome, l’extension Auto-copy propose exactement le même service. Elle est disponible à cette adresse :

https://chrome.google.com/webstore/detail/auto-copy/bijpdibkloghppkbmhcklkogpjaenfkg

Après l’installation sur le navigateur (en un clic, sans redémarrage) Auto-copy sera utilisé de la même manière que Copy on Select.

Cependant, pour qui le souhaite, après avoir activé des options supplémentaires de l’extension, un menu contextuel s’affichera à chaque sélection de texte et permettra de copier/coller l’adresse d’origine avec le texte.

Parmi les multiples extensions disponibles pour le navigateur, celles-ci me paraissent particulièrement utiles, et les quelques secondes de temps gagnées à chaque opération de copier/coller vous paraîtront précieuses.

Jan 012013
 

Vous lisez cette page : il y a alors des chances que la lecture à l’écran vous occupe souvent. Or, des dispositifs d’aide à la lecture existent : Instapaper, Readability ou Read-it-later sont des services qui améliorent la lisibilité des pages, les stockant sur un compte en ligne à des fins de consultation ultérieure, sur ordinateur ou tablette.

Ce billet portera sur une autre possibilité : créer à la volée un ebook à partir d’une sélection de pages web. D’un seul tenant, l’ebook pourra être passé facilement à un tiers, lu sans être connecté au réseau Internet, géré et éventuellement annoté à l’aide d’un logiciel (Mantano Reader sur Android, Iannotate ou Ibooks sur Ipad, PDF Viewer sur Windows, etc.).

readlist

 

 

1/ Readlist : les pages deviennent un ebook au format epub, pour tablette, liseuse ou smartphone

Simple à utiliser, ce service en ligne ne requiert pas d’inscription préalable. Il faut lui indiquer les adresses des pages sélectionnées (1 sur l’illustration). Ensuite le service propose le téléchargement du fichier ou sa réception  par courrier électronique (2 sur l’illustration).ou directement sur une liseuse Kindle.

Les pages de l’ebook sont nettoyées des publicités, cadres, fioritures pour ne garder que l’essentiel : texte et image. Le format epub le rendra lisible sur les liseuses, smartphones ou tablettes ou ordinateur. Il permettra une lecture confortable même sur un écran de petite dimension, avec quelques inconvénients : de possibles ratés pour la mise en page, des défaillances pour le rendu des illustrations (des documents techniques, avec schémas, cartes, grandes illustrations, ne passeront pas le cap de la conversion)

Si vous prenez un compte sur Readlist, votre liste de lecture, auparavant accessible à qui dispose de son adresse, devient privée et stockée afin de la retrouver ultérieurement en ligne.

 

 

2/ Avec Print pages to pdf pour Firefox les pages web deviennent un ebook au format PDF

Print pages to pdf est une extension pour Firefox qui crée un fichier PDF à partir des pages ouvertes dans le navigateur.

Printpagetopdf peut aussi travailler de concert avec l’extension Scrapbook qui capture et gére les pages web, afin de créer des ebooks PDF à partir de pages finement sélectionnées comme de vrais projets de lecture. Cette combinaison d’outil, développée plus bas, permet avec un peu de pratique de créer des ebooks en quelques secondes.

scrapbo1instapaper

 

  • a) étape 1 (facultative) je nettoie la page avec  Instapaper Text

La première étape est facultative : avant la capture des pages, d’un clic, il est possible de les « nettoyer » avec Instapaper Text, c’est utile surtout pour des pages avec de nombreux cadres, publicités que l’on n’a pas envie de retrouver dans le fichier pdf final. Après capture, Scrapbook peut aussi « nettoyer » les pages des éléments indésirables, selon une procédure plus précise et plus longue.

scrapbo2

 

  • b) étape 2 : je sauvegarde les pages web à lire dans Scrapbook

C’est rapide : il suffit de faire glisser la page dans Scrapbook, sur le coté du navigateur.

scrapbo3

 

  • c) étape 3 : je créé l’ebook (au format pdf

L’ebook est créé en quelques secondes suite à un clic droit sur le dossier du projet de lecture. Le format PDF respecte la mise en page des pages web, mais il a peu de chances d’être lisible sur un petit appareil comme un smartphone ou une liseuse car les caractères seront trop petits. Via un utilitaire comme Dropbox, l’ebook passera instantanément sur une tablette pour une lecture agréable.

 

En complément, quelques tutoriels sur les outils mentionnés :

 

 

Jan 012013
 

Attention, cette vidéo traite d’une ancienne version du logiciel Dropbox, certaines des informations peuvent être obsolètes.

Contenu de la vidéo : description de Dropbox. Stocker des fichiers. Rendre public un fichier, un CV, mettre à disposition une galerie d’images (diaporama). Partager un dossier : travail collaboratif. Fonctions avancées sur le site. Dropbox sur smartphone et tablette.

Le logiciel gratuit Dropbox est disponible pour les systèmes d’exploitation Windows Macintosh ou Linux. C’est une « boîte » dans laquelle on peut « faire tomber les affaires », tout ce qui sera placé à l’intérieur sera automatiquement synchronisé sur le site de Dropbox où les données seront accessibles, ainsi que sur tout autre poste informatique sur lequel il est installé.

C’est un dossier de l’ordinateur dans lequel vous pouvez placer fichiers et dossiers, jusqu’à 2 gigas extensibles grâce à un système de parrainage. Vous pourrez facilement rendre public à tout internaute des fichiers placés dans le dossier qui s’appelle public, partager un dossier avec d’autres personnes ayant installé le logiciel. Dropbox pourra aussi servir à transférer des fichiers depuis votre poste jusqu’à un smartphone ou une tablette.

Dropbox installé une icône apparaîtra – sous Windows, dans la barre de notification. Cliquez dessus et vous pourrez accéder  au contenu du dossier Dropbox installé sur l’ordinateur, ainsi qu’à la page de votre compte sur le site Dropbox, où par synchronisation automatique vous retrouverez à l’identique le contenu du dossier.

Dans le dossier Dropbox nommé « Public », un clic droit sur n’importe quel fichier placé là permettra de créer un lien dit public vers le dit fichier, afin de le partager. En terme d’usage, vous pourrez vous servir de cette fonctionnalité pour distribuer votre CV, par mail ou à télécharger sur un site, et le tenir constamment à jour. Un dossier nommé « Photos » permet de communiquer à tout internaute des images, visibles sous la forme de diaporamas en ligne. Si les photos, les fichiers du dossier public sont accessibles à toute personne qui a connaissance du lien y menant, les autres éléments dans votre dropbox sont privés : vous seul pouvez y accéder.

Dans le cadre d’un travail collaboratif, vous pouvez, à l’aide d’un clic droit, décider de partager un dossier de votre dropbox avec toute personne qui dispose d’un compte sur l’outil. Vous serez alors amené sur le site de dropbox, il faudra indiquer l’adresse mail des personnes invitées  à partager. Tous les fichiers du dossier partagé se trouveront à l’identique chez chaque participant au groupe.

Sur le site de Dropbox, vous aurez accès à des fonctionnalités supplémentaires comme de charger directement un fichier, ce qui s’avère utile si vous n’êtes pas sur votre poste informatique,  accéder à des versions anciennes d’un fichier ou à un fichier qui a été supprimé.
Enfin, Dropbox peut aussi être installé sur un smartphone ou une tablette afin, par exemple, de faire passer un document que vous souhaitez lire depuis un ordinateur jusqu’à une tablette.